Accueil du site > fr > Filières > La filière ovine > PRESENTATION > Présentation de la filière

Présentation de la filière

En Auvergne

  • Fin 2008, l’Auvergne dispose d’un troupeau d’ovins riche de 411 000 brebis-mères.
    Cependant cet effectif est en recul constant.
    La mise en œuvre de l’organisation commune de marché pour la viande ovine a entraîné une maîtrise de la production depuis 1980 et les réformes successives de la politique agricole commune (PAC) n’ont pas favorisé la situation de cette filière.
  • La race dominante est le « Blanc du Massif-Central » qui donne des agneaux de bergerie et se rencontre plutôt au sud de la région
  • Au recensement agricole de 2000, l’Auvergne comptabilisait 6 000 exploitations ayant des ovins, dont 5 000 (soit 84 %) spécialisées dans la production ovine. Cette filière concerne 20 % de l’ensemble des exploitations agricoles auvergnates et représente 6 % des exploitations ovines françaises.

En Haute-Loire

  • En 2000, la Haute-Loire comptabilisait près de 1279 exploitations spécialisées en production ovine (soit 18 % des exploitations ovines auvergnates)
    Le département accuse un recul de 27 % de ses exploitations ovines avec un rythme de baisse plus contenue que dans les autres départements (- 3 %).

  • La Haute-Loire qui possède les troupeaux les plus importants avec 190 brebis en moyenne par exploitation.
  • Les surfaces moyennes exploitées et la taille moyenne du troupeau diminuent avec l’âge de l’exploitant.
  • La Haute-Loire possède, en 2008, 125 000 brebis-mères, soit 30 % du cheptel auvergnat. Après une période d’accroissement entre 1990 et 1996, les effectifs régressent depuis, au rythme moyen de 1,8 % par an. Entre 2007 et 2008, la diminution du cheptel est de - 8 %.
RSS facebook Immeuble Interconsulaire - 16, Boulevard Président Bertrand - BP 90063- 43000 LE PUY EN VELAY - Tél. 04 71 02 42 22 jeunesagriculteurs43@gmail.com